jeudi 13 juillet 2017

Salade mexicaine

Chez nous, on adore manger mexicain. J'essaie donc toujours de trouver des façons de diversifier nos soupers à la mexicaine. Cette fois-ci, ma recette provient du dossier "Complètement cochon" du magazine Cuisine futée.  

Ici tout le monde a bien adoré. Je compte même la refaire prochainement. Pour ajouter un peu de croquant, nous avons ajouté des tacos durs au moment de servir. La marinade de la viande est tout simplement délicieuse.

Ingrédients filet de porc à la mexicaine:

  • Le jus de deux limes;
  • 1 c. à soupe de coriandre moulu;
  • 1 c. à soupe d'assaisonnement au chili à la mexicaine;
  • 1 c. à soupe d'ail en pot;
  • 1 c. à soupe de mélasse;
  • 1 c. à thé de cumin moulu;
  • 1 c. à thé de sauce piquante;
  • 1 filet de porc.
Ingrédients pour la vinaigrette:
  • 1/4 tasse de crème sure;
  • 1/4 tasse de lait;
  • 1 c. à soupe de ciboulette séchée;
  • 1/2 c. à thé de sel de céleri;
  • 1/2 c. à thé de poudre d'oignon;
  • Sel et poivre.
Ingrédients pour la salade:
  • 1/2 tasse de maïs en grain;
  • 1 laitue romaine;
  • 2 tomates en quartiers;
  • 1 avocat en dés
  • 1 filet de porc à la mexicaine (voir les ingrédients de la marinade ci haut);
Étapes:
  1. Dans un bol, mélanger tous les ingrédients de la marinade, sauf le filet de porc.
  2. Tailler le filet de porc en deux sur le sens de l'épaisseur;
  3. Déposer les filets de porc dans un bol et laisser mariner quelques heures dans le frigo;
  4. Griller la viande sur le barbecue.
  5. Dans un bol, mélanger tous les ingrédients pour la vinaigrette.
  6. Dans un bol, déposer tous les ingrédients de la salade et verser la vinaigrette;
  7. Servir accompagné de croustilles de maïs.

vendredi 9 juin 2017

Chili con carne et saucisse italienne

Je consulte beaucoup de blogue de cuisine, et cette recette de chili est un mélange de plusieurs recettes, en passant par la saucisse italienne et l'ajout de la patate douce râpée. 

Même si c'est l'été, je me suis quand même servi de ma mijoteuse pour cuire mon chili. Je peux vous dire que l'odeur s'est répandu partout dans la maison.


Ça se congèle hyper bien pis ça se mange été comme hiver!
On peut déguster ce chili con carne pimpé avec un pain pita, dans un pain hamburger (style Sloppy Joe), faire un hot-dog Michigan, dans des pâtes, avec de nacho, vraiment il y a beaucoup de variante possible
Bon appétit ! 

Ingrédients:

  • 1.5 kilo de boeuf haché;
  • 2 conserves (540 ml / conserve) d' haricots rouges rincés et égouttés
  • 4 saucisses italiennes douces;
  • 2 conserves (796 ml / conserve) de tomates en dés à l'italienne;
  • 3 tasses de grains de maïs; 
  • 1 grosse patates douces râpée;
  • 2 tasses d' oignons blancs hachés;
  • 2 tasses de zucchini coupée en petits dés;
  • 2 poivrons coupés en petits dés;
  • 2 tasses de champignons hachés finement;
  • 2 gousses d'ail hachées;
  • 2 c. à soupe d'huile d’olive;
  • 2 c. à soupe de poudre de chili;
  • 2 c. à thé cumin moulu;
  • 2 c. à soupe de sauce piquante;
  • Sel et poivre.

Étapes:
  1. Dans une casserole, faire brunir le boeuf et la saucisse.
  2. Ajouter le mélange de viande et tous le reste des ingrédients dans la mijoteuse.
  3. Cuire à couvert pendant 4h30 à basse température en prenant soin de mélanger à quelques reprise. Rectifier l'assaisonnement au besoin.
  4. Si vous avez besoin d'épaissir votre chili, optez pour de la pâte de tomate, des flocons d'avoine ou de la chapelure et poursuivre la cuisson quelques temps.

lundi 5 juin 2017

Salade de quinoa, orange, carotte et gingembre

C'est officiellement l'été depuis deux jours en Abitibi et je peux vous dire qu'on en profite! Pour l'occasion, vendredi dernier j'ai cuisiné cette salade de quinoa.  Avec le goût de l'orange et du citron c'est définitivement une salade parfaite pour l'été. En accompagnement ou en salade repas c'est vraiment excellent.





Ingrédients:
  • 3 tasses de quinoa cuit (1 tasse de quinoa sec);
  • 1 boîte de pois chiches de 540 ml, rincés et égouttés;
  • 1 grosse branche de céleri avec les feuilles, hachée;
  • 1 grosse carotte râpée;
  • 1/2 tasse chou rouge;
  • 1 orange pelée à vif, en cubes;
  • 1 oignon vert, émincé;
  • 1/4 tasse de raisins secs;
  • 1/4 tasse de graines de tournesol;
  • Sel, poivre;
  • Le jus de deux citrons;
  • 1/4 d'huile d'olive;
  • Gingembre au goût.
Étapes: 

  1. Dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients pour la salade.
  2. Incorporer le jus de citron, l'huile d'olive et le gingembre râpé comme vinaigrette.
Source : Famille et tofu

vendredi 26 mai 2017

Riz frit au poulet

Le riz frit est une recette classique que l’on craint de réinventer parce que comme j’viens de le dire, c’est un classique. Une super recette vide frigo donc laissez-vous guider par les restants de votre réfrigérateur. Ça donne toujours d’excellents résultats savoureux.
Pour ma part, j'avais déjà un restant de poulet avec des épices créoles, donc avec la sauce piquante, disons que c'était très bien relevé. 


Ingrédients:
  • 2 poitrines de poulet du Québec, en petits cubes
  • 4 c. à soupe d'huile d'olive
  • 1 oignon, haché
  • 1/2 tasse de petit pois congelés
  • 1/2 tasse de cubes de carottes
  • 2 gousses d’ail, hachées
  • 2 c. à soupe de gingembre frais, haché
  • 2 œufs, battus
  • 4 tasses de riz blanc, cuit
  • 3 c. à soupe de sauce soja
  • 1 c. à soupe de Sambal Oelek (sauce piquante)
  • 4 c. à soupe d’huile de sésame
  • 2 oignons verts, en rondelle
Étapes:

  1. Dans une poêle ou un wok chaud, faire revenir les cubes de poulet  2 minutes, jusqu'à coloration.
  2. Ajouter l’oignon, les petits pois, les carottes, l’ail, le gingembre et faire sauter le tout, 2 à 3 minutes. Ajouter les œufs battus et mélanger le tout.
  3. Ajouter le riz cuit, répartir la sauce soya, la sauce piquante et l’huile de sésame. Faire revenir le tout 2 minutes, en grattant le fond de la poêle. Puis ajouter l’oignon vert.

samedi 20 mai 2017

Écrire...

Écrire sur tout.
Écrire sur rien.
Écrire sur nous.
Écrire le quotidien.
Écrire nos folies.
Écrire nos dimanches, nos vacances en famille.
Écrire sur ce qu'on fait.

Écrire parce que vous êtes mes amours, ce que j'ai de plus chères dans ma vie.
Écrire sur les gens merveilleux qui m'entourent.
Écrire parce que je suis fière.
Écrire parce que je vous aimes.
Écrire pour partager.

Écrire parce que la vie va trop vite.
Écrire parce qu'aucune journée n'est pareil.
Écrire pour que les moments ne s'arrête jamais.
Écrire parce qu'au fond chaque moment est unique.
Écrire pour immortaliser les images dans ma tête.
Écrire pour ne rien oublier, pour m'en souvenir.

Écrire pour me vider la tête.
Écrire parce que sa fait juste du bien.
Écrire mes états d'âme.
Écrire ce qui en est.
Écrire parce que ce n'est pas facile tous les jours.
Écrire pour ranger le bordel dans ma tête.
Écrire pour ne pas interrompre la pensée. 
Écrire parce que ce n'est pas toujours parfait.

Écrire pour le pouvoir des mots.
Écrire pour mettre des mots sur les émotions que je ressens.
Écrire c'est s'ouvrir des portes.
Écrire ce n'est pas parler, c'est hurler sans bruit.
Écrire c'est le cœur qui éclate en silence.
Écrire c'est s'exprimer.
Écrire pour faire entendre ma voix.
Écrire pour trouver ce qui se cache à l'intérieur de moi.
Écrire pour écouter ma petite voix intérieur.

Écrire pour rêver.
Écrire pour créer.
Écrire c'est peindre des mots.

Écrire parce que les mots sont éternels.
Écrire pour tellement de raisons.
Écrire tout simplement...


jeudi 18 mai 2017

Apprendre à s'aimer

M'aimer est pour moi un travail de tous les instants. J'en parlait dans mon dernier billet "paper heart" le grand amour, s'aimer soi-même c'est la base de beaucoup de choses dans la vie.  De nature plus anxieuse, la critique des autres m'affecte beaucoup. J'ai souvent le sentiment que je dois en faire plus pour que les gens autour de moi m'apprécient. Je n'ose pas tenter de nouvelles choses par peur de l'échec. Tout ça est du au fait que je me tappe facilement sur la tête et que je ne fais pas confiance à qui je suis réellement.

Pour apprendre à m'aimer j'ai du, et je dois encore, changer mon discours interne. J'ai du prendre conscience du pouvoir que j'ai sur ma propre personne. Trop souvent, je culpabilise, je me sens responsable de tous les problèmes. Il est facile de douter de soi-même et de nourrir une image négative de soi. J'essaie constamment de taire les mauvaises pensées et de focuser sur le positif, clairement j'ai encore beaucoup de travail à faire. Changer ce discours interne est le premier pas pour apprendre à s'aimer. Si moi-même je me permet de me tapper sur la tête, les autres s'en donneront la permission.

Longtemps j'ai eu l'impression de subir ma vie. Je me mettais beaucoup de pression sur les épaules à essayer de plaire à tout le monde. La pression venait surtout du fait que je me comparais aux autres. J'existais en fonction du regard des autres. Je donnais le pouvoir aux autre d'évaluer mon importance et mon utilité. J'étais devenu dépendante des autres et insécure dans l'action. Pour m'aimer et me convaincre de ma valeur, j'ai du faire face à mon reflet dans le miroir et agir selon mes besoins. Apprendre à m'affirmer pour me respecter moi. Ce n'est pas toujours évident à faire lorsque tu ne veux pas déplaire, mais l'authenticité envers soi-même est le premier pas vers le contrôle que l'on a sur notre propre vie.

Je ne le dirais jamais assez, apprendre à s'aimer c'est pas toujours facile, mais c'est essentiel. Apprendre à s'aimer c'est être capable de prendre soin de soi. La vie m'aura au moins enseigner que je dois prendre soin de moi, personne ne le fera à ma place. Même si je ne prend pas le temps assez souvent, s'accorder du temps, faire des activités qui font du bien à notre âme c'est essentiel pour découvrir la personne que nous sommes.

Écrire ce billet, m'aura permis de me rappeler que j'en vaut la chandelle. Ces mots m'aide à me souvenir ce que je dois faire pour retrouver la paix intérieur. Apprendre à s'aimer, c'est se sentir digne d'amour avec la personne que l'on vois tout les matins dans le miroir et c'est de loin le plus beau cadeau à se faire!

mardi 9 mai 2017

Clafoutis aux bleuets et aux bananes

Chez nous, celle qui cuisine les gâteaux d'anniversaire pour tout le monde c'est ma jeune soeur. Même si elle n'a pas eu de souper de fête formelle (elle a reçu son cadeau à l'occasion du brunch qu'on avait fait pour fêter mon autre soeur, elle aussi née en avril), je tenais à lui rendre la pareil et à lui cuisiner un petit quelque chose de sucré. Il y a déjà quelques semaines, nous nous sommes revues à l'occasion d'un brunch chez ma mère et j'ai décidé de faire ce clafoutis, qui je trouvais se prêtais bien à un brunch. En plus ce dessert est très simple à cuisiner.


Ingrédients:

  • 1 banane mûre;
  • 1/2 tasse de sucre;
  • 3 oeufs;
  • 3/4 tasse de yogourt nature;
  • 1 c. à thé d'extrait de vanille;
  • 1/2 tasse de crème 35%;
  • 2 c. à soupe de beurre fondu;
  • 1 tasse de farine tout usage;
  • Une pincée de sel;
  • 2 tasses de bleuets
  • Crème fouettée maison ou du commerce pour servir.
Étapes:
  1. Préchauffer le four à 350 F et placer la grille au centre du four.  Beurrer une assiette de à trate de 10 po de diamètre et réserver.
  2. Dans un bol, mélanger la banane à la fourchette, ajouter le sucre, les oeufs, le yogourt et la vanille et fouetter le mélange. 
  3. Incorporer la crème et le beurre.
  4. Ajouter la farine et le sel et fouetter afin d'obtenir une pâte homogène. Verser le mélange dans le moule.
  5. Garnir avec les bleuets en les enfonçant légèrement dans la pâte.
  6. Enfourner pendant 40 minutes et laisser tiédir avant de servir avec un peu de crème fouettée.
Source : Tome 2 3 fois par jour