vendredi 20 octobre 2017

Devenir une adulte !

Suis-je la seule à vouloir avoir 5 ans?

Par bout, je me sens tellement dépassée par toute les responsabilités.

Tellement découragée, fatiguée de la vie pour faire quoi que ce soit.
J'ai à peine le temps de prendre soin de moi, d'avoir des passes-temps, de m'entraîner.

Il y a des jours ou j'ai simplement l'impression de revivre la même routine. 
D'autres jours avoir l'impression d'être en mode survie, se sentir comme si on avait toujours la langue à terre, à force de trop courir.

Quelque fois j'aimerais bien avoir une baguette magique et ajouter des heures à ma journée pour arriver à tout faire sur ma do to list.

Depuis quelques temps, les responsabilités, les demandes et les exigences sont stressants. Et mon dieu que je ne gère pas facilement le stress. Le projet en soi est plutôt stimulant, mais le chemin pour aboutir au terme de ce projet est exigent pour le mental. Bien que ce projet me rende heureuse, il me prend toute mon énergie. J'y pense sans cesse.

Il y a des jours ou je me demande pourquoi petite j'avais hâte de devenir une adulte?! 
La vie d'adulte c'est beaucoup de responsabilités, travailler pour ensuite payer des comptes.
Quand j'étais petite mes parents me disaient souvent "quand tu seras grandes, tu feras tes choix" ou "un jour tu comprendras".



Quand j'étais petite, je me souviens que j'avais hâte d'aller en appartement. Mes cousines et moi on s'imaginait vivre toute ensemble.
On se disait que l'on pourraient faire ce qu'on veut, se coucher à l'heure que l'on voudraient. On se rendaient pas compte que dans le fond on étaient bien chez les parents. 
C'est drôle, parce que mon garçon de 8 ans m'a dit exactement la même chose il n'y a pas si longtemps. Lui aussi s'imagine vivre en appartement avec ses cousins.


Quand j'y repense, j'étais bien à 7 ans, à jouer avec mes soeurs et mon frère et les p'tits voisins, ou encore à 12 ans à écouter de la musique dans mon walkman jaune jusqu'au petites heures du matin.

Me voila maintenant adulte avec un hypothèque, un épicerie à faire, le souper à préparer, la tonne de lavage, les enfants à reconduire à leurs activités...la vrai vie quoi!

Sa serait bien pour une journée être un enfant à nouveau, avoir devant soi une page blanche et n'avoir que pour seul choix la couleur de mon dessin.

Quand tu es enfant, tu n'as pas la tête qui n'arrête pas 30 secondes à force de trop penser.
J'aimerais bien quelque fois me lever le matin et n'avoir aucunes contraintes, zéro responsabilités.

Au fond, je me demande juste comment ralentir la vie? comment retrouver mon coeur d'enfant? maintenant que je suis devenue une adulte.

samedi 14 octobre 2017

Galettes à la mélasse

Aujourd'hui, malgré le soleil présent dehors, c'était une journée plutôt morose pour moi. Ce genre de journée ou ton discours interne ne te valorise pas du tout. Après avoir fait la vaisselle, je me suis mise de la musique et j'ai décidé de faire cette recette de galettes à la mélasse.

Le genre de recette qui me rappelle les fameuse pattes d'ours de mon enfance. Cuisiner aujourd'hui m'aura permis de dire à mon mental qu'il fallait qu'il ce concentre sur autre chose. Dès que j'ai goûté à la pâte de biscuits le sourire est revenu sur mon visage (la gourmande en moi ;)).

Ce que j'aime bien avec cette recette, c'est quelle est sans oeufs ni produits laitiers. Pour remplacer le beurre servant à humidifier la pâte, j'ai utilisé une purée de dattes qui permet aussi de réduire la quantité de sucre. À la cuisson, la purée de datte permet aussi de lier les ingrédients les uns aux autres. C'est pourquoi les oeufs ne sont pas nécessaire à la bonne tenue des biscuits.

La recette original de Ricardo donne 8 galettes, je vous ai doublé les quantités puisqu'elle parte vite.


Ingrédients:


  • 1/2 tasse d'eau
  • 1/2 tasse de dattes dénoyautées et hachées
  • 2 1/2 tasses  de farine tout usage non blanchies
  • 1 c. à thé de bicarbonate de soude
  • 1 c. à thé de poudre à pâte
  • 1/2 c. à thé de cannelle moulu
  • 1/2 c. à thé de gingembre moulu
  • Une pincée de sel
  • 1/2 tasse de cassonade légèrement tassée
  • 1/2 tasse de mélasse
  • 6 c. à soupe d'huile de canola.
Étapes:



  1. Placer la grille au centre du four et préchauffer le four à 350 °F (180 °C). Tapisser une plaque à biscuit de papier parchemin ou d'un tapis en silicone.
  2. Dans une petite casserole, porter l'eau et les dattes à ébulition. Laisser mijoter 3 minutes en remuant et en écrasant les dattes à la cuillère de bois jusqu'à ce qu'elles soient réduites en purée et réserver.
  3. Dans un bol, mélanger la farine, le bicarbonate, la poudre à pâte, les épice et le sel.
  4. Dans un autre bol, mélanger la cassonade, la mélasse, l'huile et la purée de dattes au batteur électrique. À la cuillère de bois incorporer les ingrédients secs.
  5. Façonner des boules d'env. 45 ml de pâte et les répartir sur la plaque.
  6. Cuire au four de 12 à 14 minutes ou jusqu'à ce que les biscuits soient dorés. Laisser refroidir complètement.
À déguster avec un grand verre de lait!

mardi 3 octobre 2017

Soupe minestrone

J'adore la saison de l'automne: les journées qui refroidissent, les tricots, les foulards, les feuilles qui craquent sous nos pieds et l'abondance des légumes de saisons. C'est aussi à cette saison que l'envie de cuisiner revient en force. On dirait que je me prépare à faire des réserves pour l'hiver comme un ours.

Dans nos épiceries, c'est vraiment le temps des récoltes. Pour notre famille, l'automne est le moment parfait pour faire le plein de légumes frais et colorés. Avec cette abondance de légumes, j'ai choisi de cuisiner une soupe repas parfaite pour les dîners d'après hockey la fin de semaine.  

Le goût salé de la pancetta et la portion généreuse de légumes font de cette soupe un repas réconfortant à chaque bouché. 



Ingrédients:

  • 1 conserves de haricots blancs
  • 1 conserve de haricots mélangés
  • 2 gousses d'ail émincées
  • 1 oignon émincé
  • 2 branches de céleri coupés en dés
  • 2 carottes coupés en dés
  • 1/2 chou vert coupés grossièrement
  • 1 tige de romarin frais haché
  • 1 tasse de pancetta coupé en dés
  • 1 conserve de tomates en dés
  • 2 poireaux coupés en rondelles
  • 2 courgettes coupés en dés
  • 2 litres d'eau
  • 2 c. à soupe d'origan seché
  • Sel et poivre au goût
Étapes:

  1. Dans une casserole, faire revenir dans l’huile, l’ail, l’oignon, le céleri, la carotte, le romarin et la pancetta, environ de 5 à 7 minutes.
  2. Y ajouter les tomates, le chou, les poireaux, les courgettes, l'origan et les haricots.
  3. Laisser cuire de 10 à 15 minutes.
  4. Incorporer l’eau et amener à ébullition. Réduire le feu et laisser mijoter à découvert environ 45 minutes.
  5. Assaisonner de sel et de poivre au goût.
Bon appétit !

mardi 19 septembre 2017

Quand lecture rime avec cuisine

Mon grand garçon et moi on aime beaucoup la lecture. La lecture à ce don de nous donner un petit moment en fin de journée juste nous deux. Maintenant en troisième année, il est capable de lire et parfois les petits moments se transforment en lecture partagée. D'autant plus qu'à son école les devoirs et leçons n'existent plus, le professeur demande à ce qu'on lise 10 minutes par soir. Pour nous ce n'est vraiment pas une corvée puisque ce 10 minutes existent depuis longtemps.

Un autre plaisir en lien avec la lecture, c'est la découverte des livres à la bibliothèque municipale. Nous y allons régulièrement et il choisit des lectures qui l'intéresse. Pour moi c'est aussi lui permettre de lire sur pleins de sujets différents. 

Ce livre, nous l'avons justement emprunté à la bibliothèque. Dans ce livre, le loup devait découvrir les ingrédients pour faire un gâteau aux pommes tout en découvrant l'univers des contes. À la fin du livre, la recette de ce gâteau s'y retrouvais. Nous l'avons cuisiner ensemble et apporter comme dessert à un souper chez mamie. Très belle idée de combiner lecture et cuisine avec les enfants. 











dimanche 17 septembre 2017

Muffins aux pêches

Il y a quelques semaines, pour le baptême de Romane, ma soeur nous a concocté de délicieux cupcakes style shortcake aux fraises. Pour faire cette recette, nous avons acheter du babeurre. Je ne comprend pas pourquoi le babeurre ne se vend pas en plus petit format. Je n'arrive jamais à le finir. Je suis donc parti à la recherche de recettes pour écouler le restant de mon babeurre. Après une recette de pain aux bananes, j'ai fait cette recette de muffins aux pêches.
Quoi de mieux que de croquer dans une pêche d’été gorgée de soleil et bien juteuse ? Ici, même si la venue de l'automne est éminent, il fait chaud comme jamais il n'a fait chaud durant tout l'été. Un excellent coup d’envoi à la journée pour les matins pressés, ils portent le sceau d’approbation de mon chéri !

Ingrédients:
  • 2 tasses  de farine
  • 1 c. à thé de bicarbonate de soude
  • 1 c. à thé de poudre à lever
  • ½ c. à thé de sel
  • ½ tasse de beurre non salé
  • ½ tasse de cassonade
  • ¼ de tasse de sucre
  • 2 œufs
  • ¾ de tasse de babeurre (lait ribot) ou de lait additionné d’un peu de vinaigre
  • 1 c. à thé de vanille
  • 2 grosses pêches mûres 


Ingrédients pour le crumble:
  • ¼ de tasse de flocons d’avoine
  • ¼ de tasse de farine
  • ¼ de tasse de cassonade
  • ¼ de tasse de beurre non salé


Étapes:
  1. Préchauffer le four à 350 °F (180 °F). Remplir les cavités d’une plaque à muffins de moules de papier.
  2. Mélanger tous les ingrédients secs dans un bol à l’aide d’une fourchette, laisser en attente.
  3. Faire fondre le beurre quelques secondes au four à micro-ondes et le verser dans un bol plus grand. Incorporer la cassonade et le sucre. Ajouter la vanille et les œufs un à un et bien mélanger entre les additions. 
  4. Introduire le tiers des ingrédients secs et bien combiner. Verser ensuite la moitié du babeurre et fouetter. Introduire ensuite un autre tiers d’ingrédients secs, puis le reste du babeurre suivi du reste du mélange de farine. 
  5. Peler les pêches et les couper en morceaux et combiner ces derniers à la préparation. 
  6. Répartir le mélange dans les moules à muffins.
  7. Faire fondre le beurre du crumble quelques secondes au four à micro-ondes. Mélanger le reste des ingrédients dans un petit bol et verser le beurre, brasser à l’aide d’une cuillère. La répartir sur le dessus des muffins aussi également que possible.
  8. Enfourner 25 minutes, vérifier si les muffins sont prêts, si tel n’est pas le cas, les laisser 5 minutes de plus.
  9. Sortir les muffins du four, laisser reposer 5 minutes et les démouler pour les laisser reposer 5 minutes sur une grille de cuisson.

Bonne dégustation !

lundi 11 septembre 2017

Filet de porc sauce à la moutarde

Cette recette revient souvent sur ma table. Je l'aime car elle est rapide. La sauce à la moutarde lui donne un goût sublime. Je l'ai déjà cuisiné lors d'une fin de semaine de fille au chalet. Sinon je la fait autant un soir de semaine que la fin de semaine lorsque j'ai le goût d'un repas réconfortant et savoureux. Si je me souvient bien, cette recette provient de jadis l'émission "Solutions gourmandes à moins de 5$" à Canal Vie. L'essayer c'est l'adopter.





Ingrédients : 

  • 2 c. à soupe de beurre
  • 1 c. à soupe d'huile d'olive
  • 2 petit filets de porc
  • 1 oignon émincé 
  • 1/2 oignon
  • 1 tasse de bouillon de poulet
  • 2 c. à soupe de moutarde à l'ancienne ou de dijon (ici on préfère le goût de la moutarde à l'ancienne pour cette recette)
  • 2 c. à thé de sirop d'érable
  • 1/2 c. à thé d'estragon seché
  • Sel et poivre au goût.

Étapes : 



  1. Préchauffer le four à 350 F.
  2. Assaisonner les filet de porc. Dans une poêle, faire fondre le beurre avec l'huile à feu moyen élevé et colorer les filets de porc entiers 2 minutes de chaque côté.
  3. Transférer la viande dans un plat allant au four et enfourner de 13 à 18 minutes selon la grosseur des filets.
  4. Pendant ce temps, baisser le feu à moyen et faire revenir l'oignon émincé en grattant bien pour détacher les particules de viande collées au fond.
  5. Après 5 minutes, ajouter le bouillon de poulet, la moutarde, le sirop d'érable et l'estragon.
  6. Mélanger et porter à ébullition et laisser réduire à feu moyen 10 minutes, ou jusqu'à ce qu'il ne reste presque plus de liquide.
  7. Verser la crème et poursuivre la cuisson encore une minute, le temps que la sauce épaississe un peu. Goûter la sauce et rectifier l’assaisonnement au besoin.
  8. Trancher ensuite les filets en médaillon et servir avec la sauce, des patates rôtie, des légumes racines ou des légumes verts. 
Bon appétit!

jeudi 7 septembre 2017

Salade de macaroni

C'est déjà le retour de la routine depuis quelques semaines, et donc le retour des lunchs. Cette année, chaque soir, mon grand maintenant en 3e année, doit faire lui même son lunch, question de développer son autonomie et de décharger maman les soirs de semaines. 

J'ai l'habitude de faire ma salade de macaroni au jambon, cette recette m'a permis de faire changement. 

La recette, je l'ai découvert sur le blogue de "petite douceur". J'aime beaucoup la suivre sur instagram. Elle me rejoint beaucoup puisqu'elle prône l'amour de soi et le plaisir de bien manger. Les recettes sont simples et les photos de son blogues sont vraiment très jolie.




Ingrédients : 

  • 3 tasses de macaroni, cru
  • 1 tasse de céleris
  • 1 tasse 1|2 de carotte
  • 1 poivron jaune 
  • 1/2 oignon
  • 1 conserve de thon 
  • 3/4 de tasse de mayonnaise
  • 2 c. à thé de vinaigre de vin blanc
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1/2 c. à thé d’origan
  • sel, poivre (beaucoup de poivre!!) 

Étapes : 


  1. Dans un grand chaudron, cuire les pâtes de macaroni selon les indications de l'emballage. Rincer et égoutter. Réserver. 
  2. Dans un grand bol, mélanger les morceaux de céleri, de carottes, de poivrons jaune et l'oignon. Mélanger. 
  3. Ajouter le macaroni. Mélanger.
  4. Dans un petit bol, mélanger la mayonnaise, le vinaigre de vin blanc, l'huile d'olive et l'origan. Verser le mélange dans la salade.
  5. Ajouter le thon, le sel et le poivre. Rectifier l'assaisonnement et servir froid. 
Bon appétit!

mardi 5 septembre 2017

Mini-concombres à l'aneth

Dans nos épiceries, c'est vraiment le temps des récoltes. Pour notre famille, l'automne est le moment parfait pour faire le plein de légumes frais et colorés. Mon homme aime beaucoup en profiter pour faire des conserves. Les conserves sont un bon moyen de profiter des belles récoltes tout au long de l'année. 

Habituellement, j'aime bien faire des betteraves, mais il m'en reste encore plusieurs pots de l'année dernière. J'ai donc décidé de préparer des cornichons. Faire nos condiments soi-même est une belle façon d'économiser. Avec toute la quantité de la recette, j'ai ma réserve pour l'année à venir.


J'ai manqué de vinaigre à cause de la quantité de pots, vous avez donc la recette doublé pour ce qui concerne le liquide et les assaisonnements.




Ingrédients:


  • 2 litres d'eau
  • 1 litre de vinaigre de vin blanc
  • 1 litre de vinaigre blanc
  • 1 tasse de sucre
  • 4 c. à soupe de sel
  • 8 c. à soupe d'épices à marinade
  • 1 paquet d'oignons perlés épluchés
  • Aneth frais au goût
  • 45 mini-concombre
Étapes:
  1. Dans une grande casserole en acier inoxydable, déposer tous les ingrédients, à l'exception des mini-concombres. Porter à ébullition et laisser mijoter à feu doux pendant 15 minutes.
  2. Pendant ce temps, stériliser les pots selon la méthode ci-après.
  3. Bien laver les mini-concombres et les couper en rondelles.
  4. Répartir les mini-concombres dans les bocaux chauds.
  5. Verser ensuite la marinade (le mélange de vinaigre) dans les bocaux.
  6. Stériliser dans une casserole 15 minutes selon les indications ci-après.
Mode d'emploi pour la stérilisation des pots mason :


  1. Déposer les pots préalablement lavés dans un grand chaudron d'eau bouillante.  Laisser mijoter pendant environ 5 à 8 minutes.  Retirer les pots de l'eau, puis les déposer sur le comptoir.  La chaleur fera en sorte qu'ils sécheront rapidement.
  2. Verser ce que vous désirez mettre en conserve dans les pots encore chauds.  Attention de ne pas trop les remplir.
  3. Immerger les disques (couvercles avec caoutchouc) dans l'eau bouillante pendant quelques secondes pour ramollir le scellant.  Ceci permettra au disques de bien adhérer aux pots.  Déposer sur les pots, puis visser la bague légèrement jusqu'à ce qu'une résistance ce fasse sentir.
  4. Déposer les pots debout dans le chaudron d'eau bouillante, puis laisser bouillir pendant une quinzaine de minutes.
  5. Retirer les pots de l'eau, puis les déposer sur le comptoir afin de les laisser refroidir pendant 24 heures.
  6. Vous allez éventuellement le couvercle s'enfoncer en faisant un petit son.  L'air sera alors complétement sorti et vos pots seront prêt à être vissés plus fermement et conservés dans vos armoires pendant 10 à 12 mois.


dimanche 27 août 2017

Boulettes suédoises

La semaine dernière, ici, c'était un peu plus froid pour le mois d'août. Avec les achats de la rentrée, je me suis laissé tenté par un chandail de laine et j'avais envie de le mettre tellement on se croyait l'automne. C'est donc dire que la température m'a donné envie de préparer ce plat réconfortant.  
Pour faire la recette, je me suis inspiré du blogue "La popotte d'une mère un peu dingue". À la seule différence: j'ai utilisé des épinards au lieu de la bette à carde puisque je n'en avait pas dans le frigo. La recette recommande 3 tasses de liquide au total, mais pour ma part, 2 ont été amplement suffisantes. La crème sure donne une belle onctuosité à la sauce et l'ajout des épinards rends ce plat encore plus nutritif. Une belle façon de faire passer des légumes à nos enfants. Il est même possible de préparer les boulettes à l'avance et de les congeler. Un plus pour la routine qui s'accélèrera dans les prochains jours.



Ingrédients
  • 600 g de bœuf haché
  • 1 carotte
  • 1 œuf
  • 1 c. à table  de moutarde de Dijon
  • 1/4 de tasse de flocons d’avoine à cuisson rapide
  • 1 c. à table d’épices à bifteck de Montréal
  • 1 c. à table de beurre et d’huile de canola
  • 1 sac d'épinard
  • 285 ml de consommé de bœuf
  • 215 ml de lait 
  • 1 c. à table de moutarde de Dijon
  • 1/4 de tasse de crème sure 
  • 3 c. à table de beurre
  • 3 c. à table de farine

Étapes
  1. Préchauffer le four à 425 °F. Huiler une plaque à cuisson ou la foncer de papier parchemin. 
  2. Râper une carotte avec le côté fin de la râpe. Mettre le bœuf haché, la carotte râpée, l’œuf, la moutarde, les flocons d’avoine et les épices dans un bol et bien combiner à l’aide des mains.Prendre une quantité un peu moindre que deux cuillères à table et rouler pour former une boulette. Répéter pour obtenir environ 24 boulettes.
  3. Enfourner 15 minutes ou jusqu’à cuisson complète.
  4. Mettre le beurre et l'huile dans une poêle à frire et chauffer à puissance moyenne élevée. Une fois le beurre fondu et un peu grésillant, ajouter les épinards  et cuire en brassant environ 5 minutes. 
  5. Pendant ce temps, combiner le beurre restant (2 c. à table) à la farine et la moutarde forte pour en faire un beurre pommade. Verser le consommé dans une tasse et ajouter du lait pour obtenir deux tasse de liquide.
  6. Verser le liquide sur les épinards dont l’eau de végétation est maintenant évaporée et chauffer. Une fois le tout bien chaud, ajouter le beurre pommade et brasser jusqu’à épaississement de la sauce. Lorsque la consistance souhaitée sera atteinte, combiner la crème sûre à la sauce et mettre les boulettes et leur jus de cuisson dans la poêle, cuire 5 minutes en brassant.

Servir ainsi ou sur un lit de pâtes au choix (j’aime bien celles aux œufs pour accompagner ce plat) ou avec des patates pilés et un légume vert.
Bon appétit !

lundi 7 août 2017

Le mariage de mon petit frère

Dans ce billet, la cuisine, un cadeau fait à la main et l'écriture s'y retrouve. Un trois dans un, un billet qui regroupe ce que j'aime et en plus ce billet parle d'amour.  Cette histoire commence au jour de l'an. Mon frère et sa blonde nous annonce qu'ils vont se marier. Même si au début toute la famille croyait a un poisson d'avril en plein mois de janvier, mon petit frère et ma belle-soeur se sont bel et bien marié le 22 juillet dernier à la résidence familial devant le lac. Ce mariage est rapidement devenu une affaire de famille. Tout le monde y a participé pour faire de cette journée une réussite et une journée dont les mariés se souviendront longtemps. Comme cadeau de mariage, Hugo et moi avons confectionné le cadeau des invités. Mon homme a cuisiné de la sauce bbq pour une armée et moi j'ai décoré une centaine de petits pots massons. Je vous partage la recette (celle-ci vous donnera environ 3 tasses et non toute la quantité que nous avons cuisiné pour le mariage :P).


Ingrédients:


  • 2 c. à table de beurre;
  • 1/2 oignon espagnol;
  • 5 gousses d’ail;
  • 1 1/4 t. de Guinness;
  • 1/2 t. de mélasse;
  • 1/2 t. de vinaigre de vin blanc;
  • 1 t. de cassonade;
  • 1 c. table de sel;
  • 1/2 c. table de piment de Cayenne;
  • 1/2 c. table de poivre;
  • 1 t. de pâte de tomates;
  • 1/2 mangue.
Étapes:
  1. Faire revenir l’oignon et l’ail dans le beurre fondu. Une fois les oignons caramélisés (environ 8 minutes), ajouter la bière et gratter le fond de la poêle.
  2. Ajouter ensuite tous les ingrédients restant sauf la pâte de tomate. Faire mijoter à feu moyen pendant 10 minutes. 
  3. Ajouter la pâte de tomates et la mangue et faire mijoter à feu doux pour 30 minutes. 
  4. Laisser tempérer la sauce et passer au pied mélangeur pour obtenir une consistance très lisse.
  5. Servir cette sauce BBQ sur du poulet ou des côtes levées!
_________________________________________________________________________________________


Parfaits ensemble
Mon amour de petit frère qui se marie... Je suis tellement contente que tu es trouvé celle avec qui tous tes rêves vont se réaliser.
Roxanne, tu as trouvé un gars avec les valeurs à la bonne place, une belle et bonne personne qui sera prendre soin de toi et te défendre dans tout ce que tu entreprendras.
Vous êtes parfaits ensemble, deux personnes qui ont su garder leur coeur d'enfant et qui seront rire et profiter de la vie ensemble. Deux personnes remplis de folies et de magies comme vous serez faire face au moments remplies de joies et affronter les journées plus grises.
N'oublier jamais que l'amour doit être léger, emprunt de respect et de tendresse. J'ai aussi envie de vous dire que l'amour parfait, sans embuche n'existe pas, mais l'amour n'a pas besoin d'être parfait, il a seulement besoin d'être vrai. Et tant et aussi longtemps que cette vérité habitera votre coeur, vous saurez que l'autre n'est jamais plus loin qu'un regard.
Mon petit frère, je suis tellement fière de toi!
Rox, bienvenue dans la famille, une belle-soeur à l'image des filles de notre famille.

Longue et heureuse vie à vous deux!